J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui nous emmène au cœur de la vie d’un petit village languedocien.

Lydie Salvaire nous livre une tranche de vie ordinaire mais décrite en parallèle selon le prisme de chacun des protagonistes. Ce qui fait le charme de ce livre.
Alors certes Lydie Salvaire pousse assez loin la caricature des habitants du village. Mais au-delà de la thématique centrale du livre, le rejet de l’autre, je trouve qu’elle décrit assez bien comment le manque de communication peut faire basculer une situation et comment la force du groupe peut entrainer un individu à faire des choses folles.