J'ai beaucoup aimé ce livre, peuplé de personnages atypiques et réjouissants, ou nettement moins sympathiques...

On y reconnaît certains, un peu codés, comme Peter Thiel, fondateur de Paypal, dont le projet d'île artificielle est annoncé pour 2020, ou encore Audrey Tang, alias Dai Lin, actuelle ministre du numérique à Taïwan, adepte de la transparence en communication. L'intrigue du roman porte un caractère "anonymous" qui donne une dimension engagée à la quête des personnages.

La langue est par ailleurs puissante et elliptique, et j'ai suivi avec intérêt les projets de ces personnages, et la fuite vers la liberté des deux héros.

C'est vraiment une belle découverte !