Curieusement, je n'étais pas très attirée par ce titre...

... à cause de la couverture peut-être, et du sous-entendu de soumission féminine que cela induisait.

Pourtant, je l'ai dévoré, appréciant à la fois cette histoire d'amour atypique sur presque une vie, la description du milieu artistique, des oeuvres du peintre, la personnalité déterminée de la narratrice, son amour des livres, la résilience de deux d'enfants malmenés par la vie, aux prises avec de lourds secrets... et, bien sûr, l'écriture.

Il est rare de lire un ouvrage d'une écriture aussi limpide et lumineuse, recréant parfaitement la vie, la consistance du monde perçu par les sens, et c'est une vague qui vous emporte jusqu'à la fin du livre.