Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Une tradition nigérienne veut que les parents soient désignés par le prénom de leurs premiers nés.

C’est dans cette tradition qu’un patriarche nommé Baba Segi – père de Segi - vit avec ses trois femmes : Iya Segi, Iya Femi, Iya Tope – mère de Segi, de Femi et Tope. En homme respectable qu’il est, Baba Segi épouse une quatrième femme, la jeune Bolanle. Malgré le rejet des autres épouses, les mois passent et Bolanle essaye de s’intégrer du mieux possible à sa nouvelle famille. Les mois passent mais « son ventre reste aussi plat que le tabouret d’un pauvre », pas de grossesse en vue. Humilié par cette absence de grossesse, sa dernière solution avant de répudier sa jeune et dernière épouse, est d’emmener Bolanle à l’hôpital pour que la médecine règle son problème de fertilité...

Polygamie, concurrence, honneur et secret sont les mots clés pour définir ce roman original écrit par Lola Shonéyin. Au-delà de l’histoire rocambolesque de cette famille, l’auteur dénonce l’hypocrisie d’une société nigérienne qui enferme les femmes comme des objets appartenant à leurs maris, niant totalement toutes formes de liberté et d’autonomie. Belle réussite pour le premier roman de cet auteur !

OPAC Recherche Simple