Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Un roman coup de poing sur deux femmes indiennes…

Esha a quitté Calcutta pour Paris, elle y vit et y travaille. Mais avec les années et la difficulté d’être femme, célibataire et immigrée, le rêve français s’assombrit… Mina est une jeune femme qui vit à Calcutta et qui prend de plein fouet la violence de cette société traditionnaliste, où la femme n’est rien ou si peu… Il y a Marie aussi, que l’on suit en filigrane dans le livre, jeune femme adoptée, qui régulièrement revient en Inde, en quête de ses origines.

Ces femmes, au sein de deux pays opposés, ont chacune l’impossibilité d’être femme et de le vivre librement. L’écriture de Shumona Sinha porte avec une éblouissante maîtrise toute l’injustice, la colère de ces femmes meurtries, meurtries par le poids des traditions, de la religion, mais aussi de la domination masculine. Malgré la violence du sujet, l’écriture qui allie à la fois puissance et poésie, nous transporte littéralement.

Rarement un roman aura dit avec tant de justesse la violence faite aux femmes, le non respect du corps et de l’être, dans deux sociétés pourtant bien différentes. Un roman comme un cri, à faire entendre à tous.

OPAC Recherche Simple