Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Surnom du sanatorium d'Aincourt, ce titre original et poétique nous entraine dans la France rurale des années 1950 qui se trouve confrontée à la tuberculose. Valentine Goby, se confie !

 

Goby1Valentine Goby est née à Grasse en 1974. Après des études à Sciences Po, un voyage humanitaire de trois ans, elle travaille dans les ressources humaines puis devient enseignante en lettres et  théâtre.  Aujourd’hui, Valentine Goby est écrivaine et maître de conférences à Sciences Po (elle y enseigne le rapport entre littérature et histoire).

 

 

Dans cette première interview, l’auteur exprime ce qui lui a donné envie d’écrire. Elle explique aussi le cheminement par lequel elle est passée d’écrivaine amateur à la publication faisant d’elle, une écrivaine légitime !

Seconde interview de l’auteur par le magazine des entretiens culturels Lecthot, Valentine Goby y présente son livre et explique sa démarche d’auteur. Elle raconte notamment qu’elle aime écrire une histoire à la petite échelle sur un contexte historique plus vaste. 

Un dernier lien intéressant qui est une vidéo faite par No Gravity films, une société de prise de vue aérienne par drone. On y voit le sanatorium d’Aincourt tel qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire un bâtiment abandonné en pleine forêt recouvert de graffitis.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir