Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Travaillant dans l’édition, Colombe Boncenne a des amis, certains sont écrivains comme Olivier Rolin, Jean-Philippe Toussaint, ou encore Antoine Volodine, d’autres sont des critiques littéraires. Ajoutons qu’une envie d’écrire en s’amusant et de publier la taraudait depuis déjà un certain temps. Alors elle eut l’idée d’écrire l’histoire vraie d’un roman d’un faux auteur...

L’histoire de Comme neige est simple et compliquée à la fois. Constantin Caillaud a un écrivain préféré : Emilien Petit. Il connaît tout de lui, a lu tous ses livres. En week-end avec sa femme dans la Nièvre, il entre dans une petite librairie, fouine dans un carton intitulé « promo à 2€ ». Et là il tombe sur un livre Neige noire d’Emilien Petit. Il n’en croit pas ses yeux, lui qui connaît tous les livres de cet auteur... Le soir venu, il dévore le roman et repart le lendemain en oubliant Neige noire à l’hôtel. Il se met à chercher le livre partout, dans les catalogues, chez les éditeurs, il enquête, investigue à coup de lettres auprès des amis de l’écrivain.
C’est là qu’interviennent les « vrais » amis écrivains de Colombe Boncenne. Après avoir rédigé une biographie plus vraie que nature d’Emilien Petit - puisque les vrais écrivains étaient censés connaître leur « faux » ami auteur - elle leur a demandé d’écrire des lettres et des articles qu’elle intègrerait dans son roman...
Codes littéraires, auteurs héros de roman, romans de faux auteurs...découvrez d’autres romans où démêler le vrai du faux n’est pas toujours facile.

OPAC Sélection de notices

Commentaires   

0 #1 Sarah C. 20-01-2017 10:10
Je commence tout juste le prix littéraire, et "neige noire" est le premier roman de la sélection que je lis.
J'aime le format de l'édition, carré, avec le nom de l'auteur tout en minuscules. Je suis entrée facilement dans le récit, plutôt ludique, et j'y prends goût, même si j'ai une réserve pour les histoires d'infidélité.
J'ai très envie de lire depuis un moment Terminus radieux, d'Antoine Volodine, et j'attends avec impatience le moment où il va entrer en scène.
On sent Colombe Boncenne à l'aise dans ce milieu de l'édition. Elle parle de ce qu'elle connaît, et ça lui réussit bien, visiblement.
Impressions à mi-parcours, je continue pour voir...
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir