Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Le roman Le Paquebot dans les arbres, de Valentine Goby, a été pour moi une lecture riche et motivante.

L'arrière-plan historique, avec le sanatorium et les débuts de la sécurité sociale dans les années 50, ainsi que les services sociaux peu compréhensifs, donne un ton particulier à cette histoire familiale, et aux efforts continus de Mathilde pour conserver une cohésion familiale malgré l'éclatement de leur cellule. Le personnage de Mathilde est bien développé, et constitue une extraordinaire leçon de résilience. On a le coeur serré de la voir se démener au beau milieu de difficultés financières parfois extrêmes, et on espère, en même temps qu'elle, que le ciel s'éclaircisse au-dessus du sanatorium d'Aincourt.

L'écriture est maîtrisée et tient ses promesses, elle exalte aussi bien les mouvements du coeur que les petits bonheurs terrestres, l'amitié, l'amour, et les liens familiaux indéfectibles, avec ce père tant aimé, cette mère plus amoureuse que maternelle, cette soeur aînée distante, ce frère fragile. C'est encore une belle réussite pour un auteur aguerri après une dizaine de romans déjà récompensés, comme Kinderzimmer.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir