Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

De la réalité à la fiction...Quand les auteurs s’inspirent de la vie de vrais personnages.

Il est bien connu que les auteurs tirent profit de la réalité, de la vie, de sujets de société comme idées de départ pour l’écriture. Parfois, c’est aussi la vie d’une personne connue ou non qui les inspire. Cette année, la sélection du Prix des lecteurs vous propose trois titres tirés de faits réels.

Mercy, Mary, Patty, le roman de Lola Lafon reprend les histoires de trois femmes : d’abord celle de l’enlèvement en 1974 de Patricia Hearst par un groupe d’extrême gauche. En quelques semaines, elle épousera la cause de ses ravisseurs, ne voulant plus rentrer chez elle. On y trouve également les histoires de deux autres femmes enlevées : Mercy Short en 1690 et Mary Jamison en 1753 (de la même manière, toutes deux ne voudront plus rentrer chez elles).

Les parapluies d’Erik Satie de Stéphanie Kalfon témoigne de la vie du compositeur et pianiste Erik Satie (1866-1925). L’auteur raconte toute la poésie, la nostalgie et différentes facettes de ce musicien, tellement précurseur, avant-gardiste, en dehors des écoles, de ce qui se fait à l’époque qu’il est complètement incompris et malheureux.

Le troisième roman à reprendre des faits réels est celui de Jean-Bernard Véron avec Le rhinocéros de Dürer. Certes, le rhinocéros n’est pas un être humain mais le rhinocéros d’Albuquerque a bien existé et parcouru un long voyage de l’Inde à l’Europe au 16ème siècle.

Volonté de faire connaître des personnes au parcours atypique, de rendre hommage, de susciter la réflexion ou encore de partager un moment de l’Histoire, les raisons sont multiples pour en venir à écrire sur des personnages ayant existé.

Si vous aimez ce genre d’ouvrages, laissez-vous tenter par cette sélection :

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir